Couvre-feu et reconfinement : ce qu’il faut savoir

Actualités juridiques
Partager
Imprimer

Depuis le 9 janvier 2021, tout le Québec est en zone rouge, sauf le Nunavik et les Terres-Cries-de-la-Baie-James qui sont en zone orange. Voici le résumé des nouvelles interdictions et restrictions établies par le gouvernement du Québec.

Couvre-feu obligatoire de 20 h à 5 h du matin

Un couvre-feu obligatoire s’applique tous les jours entre 20 h et 5 h du matin. Il est donc interdit de se trouver à l’extérieur de chez soi (de son habitation et de son terrain) pendant cette période.

Vous pouvez toutefois être à l’extérieur de chez vous pour les raisons suivantes :

  • effectuer un travail jugé prioritaire, y compris pour transporter des biens ou des marchandises
  • vous procurer des produits nécessaires ou un service professionnel dans une pharmacie
  • participer à un cours en présentiel dans un établissement de la formation générale des adultes, de la formation professionnelle, d’un collège ou d’une université
  • recevoir des soins nécessaires pour votre état de santé
  • donner du sang à Héma-Québec
  • aider une personne dans le besoin ou pour sa sécurité
  • garder un enfant ou une personne vulnérable
  • visiter une personne en fin de vie
  • agir en cas d’urgence (par exemple, pour fuir un milieu violent)
  • se conformer à un jugement rendu par un tribunal ou pour répondre à une assignation pour comparaître devant un tribunal
  • reconduire les enfants en garde partagée chez l’autre parent
  • prendre un autobus entre régions ou entre provinces, un train ou un avion ou pour revenir chez soi après un tel trajet
  • obtenir un bien ou un service pour le fonctionnement d’un véhicule ou de la nourriture (sauf de l’alcool) dans une station-service, mais uniquement si vous êtes à l’extérieur de chez vous pour l’une des exceptions mentionnées. Cela veut dire que vous ne pouvez pas sortir de chez-vous juste pour aller dans une station-service.
  • accompagner ou reconduire une personne qui a besoin d’aide dans l’un des cas ci-dessus
  • sortir votre chien pour ses besoins , dans un rayon maximal d’un kilomètre autour de chez vous.

Si vous êtes à l’extérieur de chez-vous pendant le couvre-feu sans motif valable, un policier peut vous donner une amende entre 1 000 $ et 6 000 $, plus les frais. Pour les mineurs de 14 ans et plus, l’amende est de 500 $, plus les frais.

Si la police vous intercepte, vous devez être en mesure de prouver que vous êtes à l’extérieur de chez vous en lien avec une des raisons mentionnées ci-haut.

Pour faciliter la preuve que votre présence à l’extérieur de chez vous est justifiée, un document pourrait être utile, comme une lettre d’attestation de votre employeur. Le gouvernement du Québec fournit d’ailleurs un modèle de lettre « Attestation de l’employeur – Déplacement durant le couvre-feu décrété par le gouvernement du Québec » (dans la section « Couvre-Feu », cliquez sur « Remplir le formulaire »).

Heures réduites pour les commerces, restaurants et centres de plein air pendant le couvre-feu

Pour mieux respecter le couvre-feu qui commence à 20 heures, les commerces et les centres de plein air qui offrent des activités en soirée (par exemple, le ski de soirée) doivent fermer au plus tard à 19h30.

Cette mesure vise tous les commerces (y compris les services de commandes à emporter et les commandes à l’auto, les commerces de vente au détail, etc.). Seules exceptions : les pharmacies pour la vente de médicaments et de produits essentiels ainsi que les stations-service pour la nourriture, l’essence et les produits pour les véhicules.

Vous pouvez toutefois commander de la nourriture, puisque le service de livraison des restaurants est permis pendant le couvre-feu.

Les rassemblements sont interdits

Tous les rassemblements sont maintenant interdits, qu’ils aient lieu à la maison ou ailleurs.

À la maison ou au chalet

Seuls les occupants d’une résidence peuvent se trouver à l’intérieur de la résidence et à l’extérieur, sur le terrain de cette résidence.

Il y a certaines exceptions :

  • une personne qui vit seule peut recevoir quelqu’un chez elle. Elle peut recevoir une seule personne à la fois et il est recommandé que ce soit toujours la même.
  • une personne qui n’habite pas avec vous peut être présente chez vous si elle:
  • est proche aidante,
    • offre un service d’entretien, de réparation ou de rénovation résidentielle,
    • visite une résidence pour l’acheter ou la louer.

Les conjoints qui n’habitent pas ensemble peuvent se voir, mais ne peuvent pas être accompagnés par leurs enfants. Quand ils n’ont pas leurs enfants, ils peuvent se visiter et dormir chez l’un ou l’autre. Toutefois, ils ne peuvent pas se déplacer pendant les heures du couvre-feu. Le site du gouvernement du Québec mentionne que cette restriction s’applique jusqu’au 8 février 2021.

Rassemblements limités aux manifestations et funérailles

Vous ne pouvez pas participer à un rassemblement dans un lieu extérieur public.

Les manifestations demeurent permises. Toutefois, les manifestants doivent respecter le couvre-feu.

Les rassemblements intérieurs sont aussi interdits, qu’ils soient dans un lieu public ou privé. Ainsi, il n’est plus possible de se rassembler dans un lieu de culte, sauf pour les funérailles qui peuvent rassembler un maximum de 25 personnes.

Lors de la cérémonie funéraire, l’organisateur des funérailles doit tenir un registre des personnes présentes avec certaines informations. En tant que participant, vous devez donner ces informations à l’organisateur, qui pourront être transmises aux autorités de santé publique si une éclosion de COVID-19 a lieu. Ces informations seront détruites après 30 jours.

Sports et loisirs

Les installations sportives intérieures (gyms, piscines, arénas, gymnases, etc.) sont fermées, sauf pour certains athlètes et sports professionnels et pour les cours d’éducation physique en milieu scolaire.

La pratique de sports encadrée (avec un entraineur en personne ou en équipe) est interdite. Toutefois, les activités individuelles en pratique libre (c’est-à-dire, sans encadrement) sont possibles : marche, ski, etc.

Les activités pratiquées avec les membres de votre bulle familiale demeurent aussi permises. Par exemple, aller glisser ou patiner en famille.

Si vous habitez seul, vous pouvez aussi pratiquer des activités en duo à l’extérieur, par exemple marcher à deux. Si vous pratiquez une activité sportive en duo, vous devez respecter la distanciation de deux mètres entre vous en tout temps.

Les activités en groupe (hors de sa bulle familiale) sont interdites.

Seuls certains commerces demeurent ouverts

Seuls les commerces suivants peuvent demeurer ouverts aux clients:

  • les épiceries et les autres commerces d’alimentation,
  • les pharmacies, mais seulement pour la vente de produits essentiels à la vie courante,
  • les quincailleries, seulement pour la vente des produits nécessaires pour effectuer de l’entretien extérieur, des réparations ou de la construction,
  • les stations-service,
  • les commerces d’aliments et de fournitures pour les animaux (mais les entreprises de soins personnels et d’esthétique et de toilettage pour animaux sont exclues des commerces prioritaires),
  • les commerces d’équipements de travail (sécurité et protection),
  • les fleuristes,
  • les commerces de produits, pièces et autre matériel nécessaires aux services de transport et de logistique, ainsi qu’à la réparation ou à l’entretien d’un véhicule, incluant les centres de réparation et d’entretien de véhicules, à l’exclusion de la vente des véhicules,
  • les dépanneurs,
  • les commerces de produits pour exploitations agricoles,
  • les commerces d’articles médicaux, orthopédiques et les soins de la vue,
  • les commerces de produits d’entretien ménager et de bâtiments,
  • les commerces de grandes surfaces et les autres surfaces de vente offrant à la clientèle une grande diversité de catégories de produits. Dans ces deux cas, seuls les produits jugés essentiels peuvent être vendus à la clientèle, ce qui exclut par exemple les jouets, les vêtements, les livres, les appareils électroniques, les articles de décoration, les articles de cuisine et les électroménagers,
  • la Société des alcools du Québec (SAQ) et la Société québécoise du cannabis (SQDC),

Pour la liste complète, consultez la liste des commerces prioritaires sur le site du gouvernement du Québec.

Les aires de circulation dans les centres commerciaux demeurent ouvertes seulement pour avoir accès aux commerces demeurés ouverts.

Les commerces qui n’apparaissent pas sur la liste ci-dessus ne peuvent pas ouvrir aux clients. Toutefois, ces commerces jugés non prioritaires peuvent faire de la vente en ligne ou par téléphone et offrir la livraison ou la cueillette sur place. Dans le cas d’un commerce jugé non prioritaire, le ramassage doit se faire en bordure du commerce à l’extérieur.

Les restaurants et les aires de restauration des centres commerciaux et des commerces d’alimentation doivent demeurer fermés, sauf pour les livraisons, les commandes à emporter ou les commandes à l’auto. Pendant le couvre-feu, seule la livraison de nourriture est permise.

Dans un commerce de vente au détail, demeurent aussi permis les services de réparation d’équipement informatique et électronique, de réparation et de location d’équipement sportif et de plein air ou de location d’outils. Ainsi, si votre ordinateur brise, vous pourrez aller le faire réparer. Vous pourrez aussi aller faire aiguiser vos patins à glace.

Bibliothèques : services limités

Toutes les bibliothèques peuvent offrir un service de comptoir de prêts. L’accès aux espaces individuels d’étude des bibliothèques sont réservés aux élèves et aux étudiants.

Au travail

Les employés de bureau des secteurs privé et public doivent faire du télétravail, sauf si leur présence est essentielle pour les activités de l’organisation.

Pour leur part, les entreprises manufacturières, la transformation primaire et les entreprises du secteur de la construction doivent diminuer leurs activités pour continuer uniquement celles qui sont nécessaires pour respecter leurs engagements. Il est demandé d’ajuster les quarts de travail pour limiter les présences sur les lieux au même moment.

Pour en savoir plus, consultez sur le site du gouvernement du Québec.