COVID-19 : vos droits si vous n’êtes pas citoyen ou résident permanent

Partager
Imprimer

Depuis le début de la pandémie, les gouvernements ont pris plusieurs mesures pour protéger la santé de la population et pour soutenir financièrement les travailleurs. Ces mesures ne sont pas réservées aux citoyens canadiens et aux résidents permanents.

Accès aux soins de santé pour tous

Toute personne qui habite au Québec peut passer un test de dépistage de la COVID-19 gratuitement et recevoir des soins de santé gratuitement si elle a contracté la COVID-19. C’est valable quel que soit son statut d’immigration.

Vous pouvez donc être soigné gratuitement même si vous n’êtes pas couvert par le régime d’assurance-maladie du Québec, que vous n’avez pas de carte d’assurance maladie ou que votre carte est expirée. C’est aussi le cas si vous n’avez pas de statut d’immigration valide au Canada (ce qu’on appelle parfois « sans statut » ou « sans-papiers »).

Vous n’êtes pas obligé de révéler votre statut d’immigration au personnel médical pour avoir accès au test de dépistage et aux soins gratuits pour la COVID-19.

Accès aux programmes d’aide financière

Pour les travailleurs

Différents programmes d’indemnisation existent ou ont été mis en place par le gouvernement pour aider les travailleurs qui ont perdu leur emploi à cause de la COVID-19.

Ces programmes ne sont pas réservés aux Canadiens et aux résidents permanents. Vous pourriez être admissibles à ces programmes si vous êtes travailleur étranger, étudiant étranger avec un permis de travail, ou demandeur d’asile ou réfugié avec un permis de travail. Vous devez toutefois avoir un numéro d’assurance sociale valide et répondre à certains critères .

Pour les familles

Le gouvernement du Canada a annoncé que l’Allocation canadienne pour enfants sera bonifiée. Les familles qui bénéficient de ce programme recevront 300 $ de plus par enfant dans le versement du mois de mai.

Rappel : il est important d’avoir un statut d’immigration valide en tout temps

Vous pouvez rester au Canada si vous avez contracté la COVID-19. Ce diagnostic n’aura pas d’impact sur votre statut d’immigration, vos chances d’obtenir un nouveau statut d’immigration ou d’être accepté comme réfugié.

Toutefois, vous devez avoir un statut d’immigration valide en tout temps pour rester légalement au Canada. C’est le cas même pendant la pandémie, et même si les soins de santé pour la COVID-19 sont offerts à tous.

Assurez-vous de demander une prolongation de votre statut avant son expiration ou de faire une demande de statut dans un programme auquel vous être admissible pour éviter de vous retrouver sans statut valide. Consultez le site d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) pour savoir comment faire et pour connaitre les changements de procédure qui sont prévus durant la pandémie. Vous devrez payer les frais habituels pour toute demande ou prolongation de résidence temporaire.

Les mesures de renvoi sont toutefois temporairement suspendues en raison de la pandémie.

Ressources d’aide

La majorité des organismes d’aide aux personnes immigrantes et réfugiées sont disponibles et offrent de l’information et du soutien à distance. Des informations sur la pandémie sont disponibles en plusieurs langues.

Pour les étudiants étrangers, prenez contact avec votre établissement d’enseignement. Plusieurs offrent de l’accompagnement. Certains offrent aussi un soutien financier.

Pour toute autre information, rendez-vous sur quebec.cacanada.ca ou consultez notre dossier spécial.