L’évolution des droits des femmes au Québec en 10 dates

Partager
Imprimer

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, voici un rappel de l’évolution des droits des femmes au Québec, de 1918 à nos jours.

1918 : Les femmes obtiennent le droit de vote aux élections fédérales, à l’exception de certains groupes ethniques exclus par la loi. C’est le cas par exemple des personnes d’origine asiatique ou encore des populations autochtones.

1940 : Le Québec devient la dernière province à accorder aux femmes le droit de vote aux élections provinciales.

1964 : L’obligation d’obéissance des femmes à leur mari est abolie.

1969 : Le gouvernement de Pierre Elliott Trudeau introduit une loi qui décriminalise la contraception.

1975 : Adoption de la Charte des droits et libertés de la personne, qui prévoit notamment que la discrimination basée sur le sexe est interdite au Québec.

1979 : Les Québécoises peuvent désormais prendre un congé de maternité de 18 semaines sans risquer de perdre leur emploi.

1983 : Une agression sexuelle commise par un conjoint est désormais reconnue comme un crime.

1988 : L’avortement n’est plus un crime au Canada.

1996 : La Loi sur l’équité salariale est adoptée.

2017-2018 – Le mouvement #MoiAussi ou #MeToo devient viral : des femmes victimes d’agression ou de harcèlement sexuel se manifestent partout à travers le monde. Deux mois après le début du mouvement, le Québec adopte la loi 151 visant à prévenir et combattre les violences à caractère sexuel dans les établissements d’enseignement supérieur.