Masque obligatoire dans les lieux publics intérieurs : quelques précisions

Actualités juridiques
Partager
Imprimer

Dès le 18 juillet, les personnes de 12 ans et plus devront porter un masque dans les lieux publics intérieurs. On fait le point sur cette nouvelle règle et ses exceptions.

Qu’est-ce qu’un lieu public intérieur?

Seuls les lieux publics intérieurs ou partiellement couverts sont touchés par cette mesure, qui vise à prévenir le risque de seconde vague de COVID-19. Vous devrez donc porter un masque pour accéder aux :

  • commerces et centres commerciaux (par exemple épiceries, dépanneurs, boulangeries)
  • restaurants et bars
  • entreprises de services (par exemple pharmacies)
  • cabinets privés de professionnel
  • lieux où sont offerts des services municipaux ou gouvernementaux
  • entreprises de soins personnels (par exemple coiffeurs, soins esthétiques)
  • lieux de culte
  • lieux de divertissement (par exemple cinémas, salles de spectacles, musées)
  • lieux utilisés pour accueillir des événements, comme des congrès et des conférences
  • lieux où sont pratiquées des activités sportives ou récréatives
  • aires communes, incluant un ascenseur, d’un établissement d’hébergement touristique
  • établissements d’enseignement (sauf pour les écoles préscolaires, primaires et secondaires)
  • gares de train ou d’autobus, les gares fluviales, les stations de métro ou les aéroports.

Vous devrez aussi porter un masque pour accéder ou circuler dans un hall d’entrée, une aire d’accueil ou un ascenseur d’un immeuble. Les immeubles d’habitation ne sont toutefois pas visés.

Depuis le 13 juillet, le masque est aussi obligatoire dans les transports en commun (autobus, métro, taxi, service de covoiturage, traversier).

Quelques exceptions

Certaines personnes pourront accéder aux lieux publics intérieurs même sans masque. Il s’agit des personnes:

  • dont une condition médicale particulière les empêche de porter le masque, ou
  • qui sont incapables de mettre ou de retirer le masque par elles-mêmes.

Les enfants de moins de 12 ans pourront aussi accéder aux lieux publics intérieurs sans masque. Le gouvernement recommande toutefois que les enfants de 2 à 11 ans portent un masque dans ces lieux.