Sans masque, vous vous exposez à une amende

Actualités juridiques
Partager
Imprimer

Le port de masque est obligatoire dans les lieux publics intérieurs depuis le mois de juillet. Le gouvernement a annoncé que les personnes qui ne respectent pas cette règle pourraient maintenant recevoir des amendes.

Entre 1 000 $ et 6 000 $ d’amende

Les policiers peuvent désormais donner des constats d’infractions aux personnes qui ne portent pas de masque ou à celles qui portent un masque mal ajusté qui ne couvre pas le nez et la bouche. La visière ne peut pas remplacer le masque.

Si vous êtes pincés sans masque ou que votre masque n’est pas bien ajusté, les amendes peuvent aller de 1 000 $ à 6 000 $.

Jusqu’à maintenant, ce sont les commerces qui devaient s’assurer que les gens portaient un masque dans leurs établissements.

Qu’est-ce qu’un lieu public intérieur? 

Seuls les lieux publics intérieurs ou partiellement couverts sont touchés par cette mesure. Vous devrez donc porter un masque bien ajusté qui couvre le nez et la bouche pour accéder aux : 

  • commerces et centres commerciaux (par exemple épiceries, dépanneurs, boulangeries) 
  • restaurants et bars 
  • entreprises de services (par exemple pharmacies) 
  • cabinets privés de professionnel 
  • lieux où sont offerts des services municipaux ou gouvernementaux 
  • entreprises de soins personnels (par exemple coiffeurs, soins esthétiques) 
  • lieux de culte 
  • lieux de divertissement (par exemple cinémas, salles de spectacles, musées) 
  • lieux utilisés pour accueillir des événements, comme des congrès et des conférences 
  • lieux où sont pratiquées des activités sportives ou récréatives 
  • aires communes d’un établissement d’hébergement touristique, incluant un ascenseur 
  • établissements d’enseignement dès la 5e année du primaire
  • gares de train ou d’autobus, les gares fluviales, les stations de métro ou les aéroports.