Zone rouge : bien comprendre les règles

Partager
Imprimer

Certains territoires du Québec sont maintenant en zone rouge. Voici le résumé des restrictions et interdictions en vigueur à l’intérieur de ces zones.

Pour savoir si votre municipalité est en zone rouge, consultez la carte des paliers du gouvernement du Québec.

Entre autres, toutes les municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal font maintenant partie de la zone rouge. Consultez la liste des municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) pour savoir si vous en faites partie

Les rassemblements sont interdits

Tous les rassemblements sont maintenant interdits. Qu’ils aient lieu à la maison ou ailleurs.

À la maison

Seuls les occupants d’une résidence peuvent se trouver à l’intérieur de la résidence et à l’extérieur, sur le terrain de cette résidence. Cette règle est la même si vous êtes en camping ou si vous louez un chalet, par exemple.

Il y a deux exceptions :

  • une personne qui vit seule peut recevoir quelqu’un chez elle (à l’intérieur ou à l’extérieur). Elle peut recevoir une seule personne à la fois.
  • une personne qui n’habite pas avec vous peut être présente chez vous pour y recevoir ou y offrir un service ou un soutien lié à:
    • votre état de santé ou votre sécurité,
    • des soins personnels ou esthétiques,
    • des fins commerciales ou professionnelles,
    • la garde d’enfants ou de personnes vulnérables,
    • de l’aide domestique ou aux activités de la vie quotidienne, de pédagogie ou d’éducation,
    • un service d’entretien, de réparation ou de rénovation résidentielle,
    • une visite pour vendre ou louer une résidence,
    • tout autre service ou soutien de même nature.

Ailleurs qu’à la maison

Vous ne pouvez pas organiser ou participer à un rassemblement dans un lieu extérieur public. Il existe toutefois une exception pour les manifestations.

Les rassemblements intérieurs, qu’ils soient dans un lieu public ou privé, sont aussi interdits sauf pour les cérémonies religieuses ou les funérailles qui peuvent accueillir un maximum de 25 personnes. Lors de funérailles l’organisateur doit alors tenir un registre des personnes présentes. Ce registre doit contenir les noms, les numéros de téléphone et, le cas échéant, les adresses électroniques de tous les participants. Ces renseignements seront détruits après 30 jours.

En tant que participant vous devez donner ces renseignements à l’organisateur. Vos renseignements pourront donc être transmis aux autorités de santé publique si une éclosion de COVID-19 a lieu.

Pas de visites dans les résidences pour aînés

Aucune visite n’est autorisée dans :

  • les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD)
  • les ressources intermédiaires
  • les ressources de type familial et
  • les résidences privées pour aînés.

Il y a deux exceptions. Les visites suivantes sont permises :

Les loisirs et sports organisés à l’arrêt

Tous les loisirs et les sports organisés sont maintenant suspendus. Les cours de groupe et la pratique de sports encadrée sont interdits. Les salles d’entraînement et les centres de conditionnement physique sont fermés.

Par contre, vous pouvez toujours pratiquer des activités de façon individuelle : marche, course, natation, vélo, etc. Les entraînements individuels en pratique libre (c’est-à-dire sans encadrement) et les activités pratiquées avec les membres de votre bulle familiale demeurent aussi permis. Par exemple, pratiquer vos lancers au panier de basketball ou jouer au soccer en famille.

Vous pouvez aussi pratiquer des activités en duo, par exemple courir à deux, ou jouer au tennis. Si vous pratiquez une activité sportive en duo avec quelqu’un qui ne fait pas partie de votre bulle familiale, vous devez respecter la distanciation de deux mètres entre vous.

Les installations sportives intérieures (gymnases, piscines, etc.) peuvent demeurer ouvertes pour la pratique libre. Vous devez toutefois respecter la distanciation sociale à l’intérieur. La capacité de ces lieux pourrait donc être plus limitée. L’accès aux vestiaires est interdit.

Plusieurs activités commerciales interdites

Les lieux suivants doivent fermer leurs portes:

  • les restaurants et les aires de restauration des centres commerciaux et des commerces d’alimentation, sauf pour les livraisons, les commandes à emporter ou les commandes à l’auto,
  • les bars et les discothèques,
  • les microbrasseries et les distilleries, uniquement pour leurs services de consommation sur place de nourriture ou de boisson,
  • les casinos et les maisons de jeux,
  • les institutions muséales, les biodômes, les planétariums, les insectariums, les jardins botaniques, les aquariums et les jardins zoologiques,
  • les arcades, les centres et les parcs d’attractions ainsi que les parcs aquatiques,
  • les saunas et les spas, à l’exception des soins personnels qui y sont dispensés,
  • les bibliothèques autres que celles tenues par les établissements d’enseignement, à l’exception des comptoirs de prêts,
  • les cinémas et les salles où sont présentés des arts de la scène, y compris les lieux de diffusion,
  • les auberges de jeunesse,
  • les salles d’entrainement et les centres de conditionnement physique.

La zone rouge, c’est aussi vous!

Si vous habitez en zone rouge, les règles de cette zone continuent de s’appliquer à vous, même à l’extérieur de cette zone.

Ainsi, vous ne pouvez pas aller à l’extérieur de la zone rouge pour faire des rassemblements que vous ne pourriez pas faire dans votre zone ou pour fréquenter un lieu dont les activités ont été suspendues à l’endroit où vous vivez.

Par contre, les règles de la zone rouge ne s’appliquent pas à vous si vous vous déplacez dans une autre zone pour y étudier ou y travailler. Par exemple, si vous habitez en zone rouge mais que vous travaillez dans un restaurant d’une autre zone, vous avez le droit de vous y rendre.

Pour plus d’informations juridiques concernant la COVID-19, consultez notre dossier spécial.