Erreurs de caisse et retenues sur le salaire

Partager
Imprimer

Des maladresses peuvent arriver pendant les heures de travail. Si vous avez fait une erreur de caisse ou échappé un plateau de vaisselle, votre employeur peut-il exiger que vous le remboursiez?  

L’erreur est humaine 

De manière générale, vous ne devriez pas avoir à payer pour les erreurs que vous faites dans le cadre de votre travail.  

Une caisse qui ne balance pas ou des assiettes cassées sont des pertes qui résultent du fonctionnement normal d’une entreprise. C’est ce que l’on appelle des «frais d’exploitation» ou des «dépenses courantes» et votre employeur doit s’y attendre. Comme salarié, vous n’avez donc pas à les payer même si vous en êtes la cause.  

Mais attention! Si vous commettez trop souvent des erreurs ou si vous êtes négligent dans votre travail, vous pourriez être obligé de rembourser votre employeur!  

Votre employeur peut-il retenir de l’argent sur votre salaire? 

Votre salaire vous appartient et votre employeur ne peut pas prendre de l’argent sur votre paye si vous refusez de le rembourser. Il ne peut donc pas vous forcer à payer pour vos erreurs en vous donnant une paye plus petite qu’à l’habitude. 

Et qu’est-ce qui arrive si  vous avez signé un contrat de travail dans lequel vous avez accepté de lui rembourser toutes vos erreurs de caisse? Ça ne change rien! Vous pouvez quand même refuser de le rembourser et refuser qu’il prenne de l’argent sur votre paye. 

Par contre, si vous acceptez de rembourser votre employeur, vous pouvez l’autoriser à prendre de l’argent sur votre paye. Il doit alors vous faire signer un papier sur lequel vous l’autorisez à le faire.    

En cas de doute, informez-vous! 

Si vous vous posez des questions sur vos droits ou si vous êtes en conflit avec votre employeur, n’hésitez pas à communiquer avec la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail. Elle pourra vous expliquer vos droits et ceux de votre employeur.