Salaire minimum : 7 règles moins connues

Publié le: 

Shutterstock

Comme chaque année, le salaire horaire minimum sera revu à la hausse le 1er mai. Cette année, le taux général passe de 11,25$ à 12$ de l’heure. Certaines règles sont toutefois moins connues.

 

1. Salariés à pourboire

Le pourboire n’est pas inclus dans le calcul du salaire minimum : il s’ajoute au taux minimum prévu par la loi. C’est pourquoi le taux minimum est moindre pour cette catégorie de salariés : 9,80$ à partir du 1er mai 2018.

Un salarié est considéré «à pourboire» quand il reçoit de façon habituelle un pourboire des clients et qu’il travaille dans un établissement comme un restaurant, un bar, un hôtel, etc.

 

2. Cueilleurs de petits fruits

Les salariés qui font la récolte manuelle de fraises ou de framboises auront droit, à partir du 1er mai 2018, à 3,18$/kg (framboises) et 0,85$/kg (fraises).

Toutefois, si le rendement est compromis par l’état des champs ou des fruits, le cueilleur doit recevoir au moins le salaire minimum général.

 

3. Les salariés qui n’ont pas droit au salaire minimum

Le salaire minimum ne s’applique pas à certaines catégories de salarié, comme les stagiaires dans le cadre d’une formation professionnelle reconnue.

De plus, certains salariés ne sont pas visés par la Loi sur les normes du travail: les règles du salaire minimum ne s’appliquent donc pas à eux.

 

4. Salariés payés «à la semaine»

Certains salariés sont payés un montant fixe par semaine, peu importe le nombre d’heures travaillées. Ces salariés ont aussi droit au salaire minimum.

Si vous recevez, par exemple, 400$ par semaine, vous devez diviser ce montant par le nombre d’heures travaillées chaque semaine pour vous assurer que le taux horaire est égal ou supérieur au taux minimum.

Si vous travaillez au-delà d’un certain nombre d’heures, vous pourriez bénéficier des règles qui s’appliquent au temps supplémentaire.

 

5. Salariés «à commission»

Les salariés payés à commission ont normalement droit au taux minimum général.

 

6. Les salariés qui doivent porter un uniforme

Il arrive qu’un employeur exige que son personnel porte un uniforme, par exemple une chemise et un pantalon noir dans un restaurant. L’uniforme doit être fourni par l’employeur si le salarié est payé au salaire minimum. Si le salarié gagne plus que le salaire minimum, l’achat de l’uniforme ne doit pas faire en sorte de ramener son salaire sous le taux minimum.

Attention! Ici, les pourboires comptent dans le calcul.

 

7. Les avantages «à valeur pécuniaire»

Les avantages ayant une valeur pécuniaire ne sont pas inclus dans le calcul du salaire minimum. Vous avez droit à un véhicule de fonction? On vous fournit un cellulaire de compagnie? Ces avantages ne peuvent servir de justification pour vous payer en dessous du salaire minimum.