5 choses à savoir avant d’aller au garage

Actualités juridiques
Partager
Imprimer

Vous n’y connaissez rien en mécanique? Vous avez peur que votre garagiste en profite pour gonfler la facture ou faire des réparations superflues? Lisez cet article pour connaître vos droits!

Attention! Les droits expliqués dans cet article (évaluation, facture, garantie, etc.) ne s’appliquent pas s’il s’agit :  d’une réparation de moins de 50$,   de l’installation de pneus ou d’une batterie, si l’achat et l’installation sont facturés ensemble.  

1- Plus de 100$? Il faut une évaluation écrite

Avant de se lancer dans des réparations, le garagiste qui répare votre auto ou votre moto doit vous fournir une évaluation écrite du coût des réparations s’il estime qu’elles s’élèveront à plus de 100 $..

Cette évaluation mentionne notamment la nature de la réparation, son prix total , la pièce à poser et son état (neuve, usagée, remise à neuf ou réusinée).

Vous l’acceptez? Le garagiste doit la respecter et aucuns frais supplémentaires peuvent être demandés sans votre consentement.

Si le garagiste vous demande de payer pour l’évaluation écrite, il doit vous dire combien elle coûte avant de la faire. Sinon, elle sera gratuite.

Vous pouvez renoncer à cette évaluation écrite en rédigeant et signant vous-même un document. Si les réparations sont couvertes par une garantie, et donc sans frais, l’évaluation écrite n’est pas obligatoire.

2- Une facture détaillée

Une fois les réparations effectuées, le réparateur doit vous remettre une facture détaillée qui indique entre autres :

  • la réparation effectuée,
  • la pièce posée et son état (neuve, usagée, remise à neuf ou réusinée) et son prix,
  • le nombre d’heures de travail facturées, le tarif horaire et le coût total de la main-d’œuvre,
  • les taxes,
  • le total à payer,
  • les caractéristiques de la garantie.

3-Les réparations sont garanties

Les réparations sont garanties (et non le véhicule au complet). La garantie débute au moment où vous récupérez votre véhicule.

Elle s’applique aux pièces et à la main-d’œuvre d’une auto pendant trois mois ou 5 000 kilomètres. Pour une moto, les pièces et la main-d’œuvre sont garanties pendant un mois.

Si vous vous apercevez que les réparations ont été mal faites ou qu’elles n’ont pas réglé le problème, le garagiste doit apporter les correctifs nécessaires gratuitement si le délai de garantie n’est pas expiré.

4-Retenir votre véhicule

En principe, le garagiste a le droit de retenir votre véhicule, c’est-à-dire de vous empêcher de partir avec votre auto, jusqu’à ce que vous ayez payé le prix total des réparations.

Mais attention : il ne peut pas garder votre véhicule dans les cas suivants :

  • il ne vous a pas fourni d’évaluation écrite avant d’effectuer la réparation, alors qu’il devait le faire;
  • s’il veut vous faire payer plus cher que le montant de l’évaluation écrite et des autres frais consentis.

Vous devez avoir payé le prix total convenu pour reprendre votre véhicule.

5- Repartir avec une pièce remplacée

Le garagiste doit vous rendre la pièce qu’il a remplacée en même temps qu’il vous rend votre auto ou votre moto si vous l’avez demandé au moment de faire la réparation.

Toutefois, le garagiste n’est pas obligé de le faire :

  • si la réparation est sans frais (ex. entièrement couverte par une garantie),
  • si la pièce est échangée contre une pièce réusinée ou remise à neuf,
  • si, à cause de la garantie, il doit retourner cette pièce au fabricant ou au distributeur.
Pour en savoir plus sur vos recours si l’évaluation ne contient pas les informations exigées par la loi, si le garagiste ne la respecte pas ou pour toute autre raison, consultez Mes droits comme consommateur.