Est-il obligatoire de dénoncer un crime?

Actualités juridiques
Partager
Imprimer

Tout le monde peut être un jour victime ou témoin d’un acte criminel. Dans un cas comme dans l’autre, quelles sont vos obligations? Devez-vous toujours dénoncer un crime? 

En général, pas d’obligation de dénoncer aux policiers

Que vous soyez victime ou témoin, vous n’êtes pas obligé d’appeler les policiers. Même si un proche vous confie qu’un crime a été commis, rien ne vous oblige à le signaler à la police.  

Attention à ne pas vous rendre volontairement complice du crime! Aider une personne qui a commis un crime peut être une infraction criminelle. Par exemple, fournir de fausses informations aux policiers ou cacher des éléments de preuve.

Des exceptions lorsqu’un enfant est victime

Tout le monde a l’obligation de signaler les situations d’abus sexuels et d’abus physiques d’un enfant au Directeur de la protection de la jeunesse (DPJ).

Certains professionnels ou employés qui travaillent avec les enfants sont obligés de signaler au DPJ toutes les situations où la sécurité et le développement d’un enfant ou d’un adolescent sont compromis. Cela comprend les situations d’abus sexuels et de violence physique, mais aussi les situations d’abandon, de négligence, de mauvais traitements psychologiques, ou de troubles de comportement. Cette obligation touche par exemple les enseignants, les psychologues ou encore les employés d’un établissement de santé.

Une vie en danger? Vous devez porter secours

Si vous êtes témoin d’un crime, la situation est urgente et la vie d’une personne est en danger, vous devez lui venir en aide. Vous pouvez lui apporter une aide physique si vous en êtes capable, ou appeler les services d’urgence.

Toutefois, vous n’êtes pas obligé d’intervenir si cela met en danger votre propre vie ou celle d’autres personnes.