Achat en ligne : payer en devises étrangères

Partager
Imprimer

Quand vous achetez des biens ou des services en ligne, le commerçant peut demander un paiement en devise étrangère. Comment êtes-vous protégé ?

La devise doit être précisée 

Si la devise ne vous a pas été précisée, vous pourriez annuler votre achat. Vous avez habituellement 7 jours à partir de la réception du reçu (ou de la réception de votre relevé de carte de crédit si c’est sur ce relevé que vous constatez les frais). 

Le commerçant ne vous a pas envoyé de reçu dans les 15 jours suivants votre achat? Vous avez alors 30 jours à compter de la date de l’achat pour l’annuler.

Les frais doivent être clairs

Quand vous utilisez votre carte de crédit pour un achat en devise étrangère, votre banque convertit les frais en dollars canadiens. La banque utilise son propre taux de conversion (voir par exemple les calculatrices de taux Visa et Mastercard).

Les banques peuvent ajoutent des frais de conversion. Ces frais correspondent habituellement à 2,5 % de ce que vous avez payé une fois le montant converti en dollars canadiens. La banque doit vous divulguer clairement ces frais. 

Les commerçants peuvent également inclure des frais de conversion dans leurs prix lorsque leur site Web offre de convertir un produit en dollars canadiens avant d’acheter.

Le taux de change peut fluctuer

Pour un contrat de service avec frais mensuels, le montant à payer chaque mois peut fluctuer en fonction du taux de change en vigueur. Payer par versement unique, quand c’est possible, peut permettre d’éviter ces variations. 

Si vous retournez un achat effectué à un certain taux de change, votre remboursement pourrait être différent si le taux a changé.